La vérité qui dérange (an inconvenient truth)

Publié le par Rag

"Ce film lève les derniers doutes : les changements climatiques globaux mettent l'humanité au pied du mur." (Nicolas Hulot)

"C'est le premier film catastrophe dont les responsables et les victimes sont dans la même salle." (Yann Arthus Bertrand)



Ce film a pour objectif de nous faire ouvrir les yeux sur "une vérité qui dérange".

J'ai été le voir au cinoche ce soir. Je suis ressorti rempli d'informations, de tableaux et de courbes en tête... et le tout saupoudré de l'essentiel à mes yeux : l'urgence. Allez en gros dans 50 ans la terre que nous connaissons aujourd'hui n'existera plus vu l'évolution actuelle.

Al Gore apparait comme un homme engagé qui a eu la chance jeune d'avoir des enseignants/chercheurs comme professeurs qui lui ont ouvert les yeux sur des faits et des évolutions qui entrainent la planète, son climat et par conséquent l'humanité vers une crise sans précédent. Malgré tout les fait et les chiffres de confirmation qu'il nous expose, Al Gore veut rester optimiste. Il parcours le monde sans fin pour exposer dans le cadre de conférence au public, qu'il soit composer de "décideurs", d'entrepreneurs ou de tout un chacun, les informations qu'il a collecté sur la crise climatique actuelle. Ce documentaire retrace dans les grosses lignes les faits passés et présents (les ouragans de plus en plus nombreux, les sécheresses et les innondations de plus en plus nombreuses)  et les prévisions à venir (la fonte des glaciers, la montée du niveau des océans, l'arrêt du gulf stream et l'ère glacière qui pourrait en découler).

A un moment, Al Gore fait une analogie à la situation de l'Homme avec celle d'une grenouille que j'ai trouvé plutôt bien faite (je crois qu'il aurait pu prendre pleins d'autres animaux ça aurait quand même fonctionné mais la grenouille et la météo étant très liées, ceci explique surement cela...) :
Si l'on fait chauffé de l'eau très fort dans un récipient et que l'on plonge la grenouille dans l'eau bouillante, la grenouille va de suite s'enfuir de l'eau. Par contre, si l'on place la grenouille dans l'eau tiède, agréable, et qu'ensuite on fait chauffé progressivement l'eau, le grenouille va rester dans l'eau, tranquillement..... jusqu'au moment où l'eau sera trop chaude.... la métaphore s'arrête là pour Al Gore. Car à ce moment une main salvatrice sauve la grenouille, ramené à l'Homme, on pourrai appeler ça une prise de conscience in-extremis.
Mais qu'elle sera l'élément déclencheur qui permettra cette prise de conscience ? Personne n'a vraiment la réponse... maintenant nous connaissant un petit peu (chacun d'entre nous nous même... si vous me suivez) y a de grande chance qu'il faille une méga-catastrophe pour que l'on en vienne à faire passer l'intérêt de tous et des générations à venir avant le profit, l'égoisme et le pouvoir. Peut-être la montée des océans redessinnant tous les tracés que l'on connais des continents et tuant ou exilant des millions de personnes pourra suffir.... espèrons.

Bon avec tout ça je pense que le fait d'aller voir ce film fait réfléchir, ça se voit là avec tout ce que je vous écrit ! (si vous avez tenu jusqu'à cette ligne) Donc allez le voir, et emmener des amis, votre famille avec vous, car plus on sera nombreux à réfléchir mieux se sera. Mais malgré tout il ne faut pas s'attendre à du sensationnel docu-fiction : ça reste une conférence filmée dont les cibles sont principalement les américains qui sont les plus gros pollueurs de la planète (ce qui ne veut pas dire que nous autre, les européens, ne polluons pas, loin de là, on est dan le top 3).

Pour aller vers quelques choses de plus léger, mais qui va dans le bon sens quand même, j'ai suivi un lien sur le site du film et je suis tombé sur un truc trop bien fait pour  mettre en avant des gestes simples à faire : (dans l'esprit de l'excelent site de Nicolas Hulot, dont je (re)met le lien plus bas et pour lequel je ferai bientôt un post concernant une opération à venir)



En gros, il faut prendre des objets qui sont rapport avec la consommation humaine en CO2 et de les glisser sur le gars du "OUI" (ce qu'il faut entendre/faire pour l'environnement) ou le gars du "NON" (ce que beaucoup pense à tord, ou vraiment de la mauvaise fois de temps en temps ...).
J'aime bien mettre les objets sur "NON", c'est parfois bien fun. Le mec est bien drôle. Mais faut pas oublier ensuite de le mettre sur oui ;-)

Et voilà t'y pas (hou la le mon accent Normand qui ressort, dsl) que sur M6 ce soir, le "spécialiste scientifique" de M6, Mac Lesggy, nous a présenté une soirée en deux parties avec pour grand titre "Chaos sur la planète" (super tornade et la menace solaire). Si ça c'est pas rebondir sur l'actualité ! bon je l'avoue Lesggy j'ai plus que du mal... bon là j'ai pas vu donc je veux pas juger le concept. J'aurai tendance à dire que même si ça fait un peu bourage de crâne, ça peut surement pas faire de mal tant que ce n'est pas ridicule ! (faut faire gaffe avec les docu-fictions à 2 balles, surtout avec les mauvais acteurs).

Comme d'habitude, mais peut-être encore plus cette fois au vu du sujet, j'espère lire vos commentaires sur ce post, mais aussi sur le film (si vous êtes aller le voir) ou encore sur votre avis sur la crise climatique, ça m'intéresse.

Compléments :
- Site officiel du film "Une vérité qui dérange"
- Mini-site pour les gestes simples (qui comptent)
- Défi pour la Terre

Publié dans Coup de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance en ligne 22/05/2017 14:51

Merci pour ce magnifique partage !!! bonne continuation

voyance mail serieuse gratuite 20/01/2017 11:15

Un tout grand merci pour votre site. C’est un plaisir pour toutes & tous.
Bonne continuation

voyance gratuite par mail rapide 26/10/2016 14:04

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

voyance gratuite par telephone 29/07/2016 13:19

Un blog sympa que je découvre seulement !

voyance gratuite 04/05/2016 12:44

Merci beaucoup pour toutes cette richesses d'articles plein de lumière, de sagesse et très encourageant.